POM Wonderful Presents: The Greatest Movie Ever Sold (2011)

samedi 13 août 2011 à 22:54

Morgan Spurlock a décidé de faire un film sur le placement de produits publicitaires dans les films (aka Product Placement). Pour y parvenir, il va chercher des sponsors pour payer le film et il filme tout le processus. Pour faire simplement, c’est un film sur la publicité payé par la publicité qui est achetée durant le film. Le concept est réellement ingénieux et avec le style de Spurlock, c’est également très divertissant.

La publicité est partout, il faut se faire une raison. Morgan Spurlock veut donc nous montrer la réalité de cette économie à laquelle nous ne pouvons pas échapper, même si on ne s’en rend pas vraiment compte.

Comme toujours avec Spurlock c’est accrocheur dès le départ et c’est également très ludique. Il a l’habitude de mélanger le flot d’informations avec des démonstrations et des illustrations. Vu que l’on parle de publicité et de placements de produits, la combinaison offre énormément de possibilités et elles seront toutes exploitées.

Ce que j’ai aimé le plus c’est le fait que l’on voit Morgan Spurlock vendre l’idée juste avant qu’elle prenne vie dans le film. Par exemple, avec POM, il va faire son pitch de vente et on sait tout ce qui est dans le contrat. C’est donc assez marrant de voir des bouteilles POM partout après ce passage. Idem avec les Austin Mini. En plus, il y a de véritables spots publicitaires à plusieurs endroits.

Plus les sponsors entrent en jeu et plus ça se complique, et Spurlock nous explique le casse-tête que ça devient. Il se bat pour déterminer à quel point dans le processus il peut devenir un vendu et il se demande si c’est possible de garder une intégrité dans ce contexte.

Bien entendu, le réalisateur sait ce qu’il fait et propose des interviews qui sont là pour mettre en avant les nuances qui peuplent ce monde compliqué ou pour jouer avec beaucoup d’ironie sur les publicités intégrées au film et qui le financent.

Au final, POM Wonderful Presents: The Greatest Movie Ever Sold parvient à être à la fois très intéressant et véritablement divertissant, et il offre de quoi réfléchir aussi bien sur la façon dont on doit percevoir la publicité que sur son rôle, sa nécessité et ses nuisances. L’angle moral est par contre le plus poussif, car on sent bien qu’il est surtout là pour permettre à Morgan Spurlock de jouer au petit malin et d’entretenir son image (justement). Et enfin, avant que j’oublie, je voudrais pointer du doigt le gros point faible de ce film : le travail de caméra. Ça bouge souvent inutilement et trop rapidement, ce qui distrait sans raison et c’est bien dommage.

Un documentaire de Morgan Spurlock.
Avec : J.J. Abrams, Peter Bemis, Peter Berg, Big Boi, Noam Chomsky, Bob Garfield, Britt Johnson, Matt Johnson, Kim Schifino, Beth Jones, Gilberto Kassab, Jimmy Kimmel, Richard Kirshenbaum, Michael Levine, Martin Lindstrom, Susan Linn, Mark Crispin Miller, Ralph Nader, Brett Ratner, Lynda Resnick, Tony Seiniger, Ben Silverman, Stan Sheetz, Brian Steinberg, Quentin Tarantino, Matt Tupper, Robert Weissman, David Art Whales, Lindsay Zaltman.