The Man Who Wasn’t There (2001)

mardi 08 juin 2010 à 22:18

Résumé : Durant l’été 1949, dans une petite ville du nord de la Californie, Ed Crane soupçonne sa femme Doris de le tromper avec son patron. Un jour, il fait la rencontre d’un voyageur de commerce qui lui propose de faire fortune. Pour cela, Ed devra s’exercer au chantage et aux pratiques les plus illicites.

Après Barton Fink, dans lequel Tony Shalhoub était plutôt excellent, je me suis tourné vers un autre film où l’on peut dire la même chose.

Ça fait un bout de temps que je n’avais pas ressorti le DVD de The Barber et je ne me souvenais pas que les sous-titres étaient obligatoires. Je déteste ce type d’éditions ! À part ça, l’image est impeccable et c’est une bonne chose, car ce film en noir & blanc (filmé en couleurs) est d’une esthétique irréprochable, sans parler de la réalisation de certaines scènes qui est purement excellente.

En fait, j’ai beaucoup de très bonnes choses à dire sur ce film, notamment sur la prestation de Billy Bob Thornton qui a rarement été aussi bon. C’est d’ailleurs un peu dommage pour Scarlett Johansson, car je la trouve un peu faiblarde face à lui. Pour l’anecdote, ça n’a rien à voir, mais quand je suis allé le voir au cinéma avec un ami qui, à la sortie, me dit qu’il était surpris qu’il y ait la fille de Roswell dans le film…

Bref, pour en revenir au film, je ne suis certainement pas objectif, mais ce n’est pas comme si j’essayais de toute façon. Quoi qu’il en soit, ce film est celui qui marque la fin d’une série irréprochable pour les frères Coen.

N’étant finalement pas très inspiré ce soir, je dirais juste que c’est un indispensable et puis c’est tout.

Réalisateurs et Scénaristes : Joel Coen & Ethan Coen.
Casting : Billy Bob Thornton, Frances McDormand, Michael Badalucco, James Gandolfini, Jon Polito, Scarlett Johansson, Richard Jenkins, Tony Shalhoub.