The Matrix (1999)

jeudi 13 janvier 2011 à 23:24

Il y a des films que je n’imagine pas forcément appartenir au Top 250 Imdb et Matrix est l’un d’entre eux. Pas que j’ai un problème contre cet état de fait, c’est juste que cela ne me serait jamais vu à l’idée qu’il y serait c’est tout.

A l’image de Children of Men justement, Fabien avait écrit quelques mots à un revisionnage qui remonte, mais comme le tout est noyé dans le néant de Critictoo Cinéma, le film a le droit à un nouveau billet.

Il se trouve que cela faisait assez longtemps que je l’avais revu, mais il faut reconnaître à Matrix d’être marquant, car malgré ce fait, je m’en souviens encore très bien. Je l’ai vu plus d’une fois mais je suis convaincue que le dernier revisionnage remonte a plusieurs années – si je pronostiquais, j’ai comme dans l’idée que je ne l’ai pas revu dans les cinq dernières années qui se sont écoulés.

Donc, Neo aka The One étant interprété par Keanu Reeves, il n’est pas ultra expressif et je suis convaincue que ce n’est pas la meilleure performance de l’acteur. Je dois aussi dire que le trip Alice, The Wizard of Oz ou la Belle au bois dormant est légèrement agaçant, en particulier pour tout ce qui se trouve au début du film. D’un autre côté, c’est un procédé narratif bien pensé, permettant aux gens de saisir le concept aisément. Aujourd’hui, cela parait simple dans le sens où Matrix est inscrit dans la culture populaire, mais à sa sortie, cela ne l’était pas pour tout le monde.

Narrativement parlant, je dois avouer que j’ai été frappée par les rouages très codifiés du film – une vraie machine parfaitement huilée dans son introduction, sa présentation du milieu, ses personnages, ses dangers. Classique et efficace. Un petit pincement au cœur à la fin en me disant qu’il y a une suite. Le film se serait bien mieux porté sans les deux suivants à mon avis.

Et puis, comme on le sait bien aujourd’hui, avoir la classe fait toute la différence, et les codes n’ont pas changé à ce niveau-là donc cela fonctionne parfaitement. Sur ce point-là, avec les gunfights et Cie, le film fonctionne encore très bien, et il a bien traversé ce début de XXIe siècle, conservant pas mal sa force.

Enfin, je n’ai pas résumé l’histoire, mais au cas où il y aurait quelques lecteurs ne l’ayant pas vu, je vous renvoie vers Wikipedia.

Réalisateurs & scénaristes : Andy et Larry Wachowski.
Casting : Keanu Reeves, Laurence Fishburne, Carrie-Anne Moss, Hugo Weaving, Joe Pantoliano, Gloria Foster, Marcus Chong, Matt Doran, Belinda McClory, Julian Arahanga, Anthony Ray Parker, Robert Taylor