The Men Who Stare at Goats (2009)

samedi 16 janvier 2010 à 22:44

Résumé : Bob Wilton, un journaliste désespéré fait l’heureuse rencontre de Lyn Cassady, un soldat aux pouvoirs paranormaux combattant le terrorisme. Ils se rendent ensemble en Irak ou ils rencontrent Bill Django, le fondateur de l’unité, et Larry Hooper, soldat de l’unité qui dirige une prison.

Ewan McGregor est un journaliste qui va tomber par hasard sur une histoire un peu trop folle pour être vraie et qui va rencontrer George Clooney sur sa route qui lui racontera toute la vérité et c’est encore plus dingue que l’on pouvait penser.

À la base de l’histoire, il y a du véritable matériel comique qui, en plus, est partiellement véridique. Mais ce qui compte ici, c’est que l’histoire explore tout ceci convenablement. Ça ne sera pas vraiment le cas à cause de l’angle choisi.

Si au début Ewan semblait bien amusé et que je me marrais bien avec toutes les conneries que débitait George, le film va petit à petit perdre son aspect trop con pour être vrai et adopter la crédulité. Le brave journaliste adhère donc à fond, et c’est justifié. Il est perdu dans sa vie et même si ce que Lyn raconte n’a aucun sens logique, il veut y croire comme si cela lui offrait une vraie direction à suivre. Malheureusement, l’histoire, bien que recelant encore de quelques bonnes idées, va perdre son second degré.

Bref, il y a du fun dans ce film, mais celui-ci ne perdure pas. Ce n’est pas pour autant déplaisant à voir, au contraire, c’est assez sympa à suivre, surtout grâce à Clooney et à The Dude, même si celui-ci est sous-exploité – comme la majorité des personnages en fait. En tout cas, ce n’est pas mémorable, mais ce n’est pas non plus mauvais. Ce qui est dommage, c’est de voir le potentiel de l’idée se perdre en cours de route.

Réalisateur : Grant Heslov ; Scénariste : Peter Straughan.
Casting : George Clooney, Ewan McGregor, Jeff Bridges, Kevin Spacey, Rebecca Mader, Stephen Lang, J.K. Simmons, Robert Patrick, Stephen Root, Waleed Zuaiter.