The Song of Lunch (2010) (TV)

jeudi 14 octobre 2010 à 22:24

Résumé : un éditeur de livre retrouve un ancien amour de 15 ans pour un déjeuner, teinté d’alcool, de passé et de présent.

The Song Of Lunch est une dramatisation du poème éponyme de Christopher Reid, ce qui, je dois bien le dire, n’est assurément pas ce qui m’a poussée à le regarder, n’étant pas très friande de poésie. À vrai dire, le fait est que je ne savais pas réellement de quoi il retournait dans la mise en pratique, mais qu’il y avait Emma Thompson et Alan Rickman, ce qui est largement suffisant à mes yeux.

L’acteur va donc donner vie au poème, dans le sens le plus basique du terme, vu qu’il le dira en voix off, à l’aide d’intonations variées pour créer la symphonie des mots. Je ne m’attendais pas vraiment à cela, donc il m’a fallu un léger temps d’adaptation, et il ne fut pas bien compliqué dans la suite de prévoir que certains moments allaient tout simplement m’exaspérer. La poésie est un art qui a un don pour m’apparaître pompeux, je n’y peux rien.

Il y a quand même de jolis moments textuels et quelques pointes d’humour. Il m’est apparu qu’Emma Thompson – qui en fait moins – était bien plus en sophistication et sobriété, assurément aidée par le fait qu’elle ne s’enivre pas. Alan Rickman domine donc, mais j’avoue que le personnage – via le monologue – m’a un peu agacée. Finalement, cela correspond assez bien au ressenti de la femme dans l’histoire.

Techniquement, c’est sans trop de surprises, stylisé et se montre suffisamment inspiré dans sa recherche de mettre des images sur les mots.

En gros, ce n’est pas parfait. Si j’étais plus réceptive à la poésie, je pense que j’aurais été plus convaincue, mais le fait est que je n’ai pas été captivée de bout en bout. Il y a quand même derrière un véritable travail artistique sur tous les bords qui transpire réellement de l’œuvre.

Réalisateur & scénariste : Niall MacCormick
Casting : Alan Rickman & Emma Thompson.