The Thing (2011)

samedi 26 novembre 2011 à 23:01

Comme je le disais l’autre fois en revoyant The Thing, j’adore ce film, c’est d’ailleurs l’un de mes préférés. Alors, une préquelle, pourquoi pas. Le problème est qu’il semble que les personnes derrière ce nouveau film n’ont pas réussi à se décider, est-ce qu’ils devraient faire un remake ou une préquelle, justement ?

Le titre est le même, mais le point de départ est différent, cela dit, les deux longs métrages adaptent la même histoire, Who Goes There ? De John W. Campbell. Bien entendu, vu que ça se passe avant le film de Carpenter, tous les éléments se trouvant dans ce dernier en référence à ce qui se passait avant sont bien présents. On a d’ailleurs la course poursuite après le chien qui débute dans le générique.

Pour le reste, on retrouve des scènes à l’identique ou presque. Le passage de test se fait différemment, avec une observation des dents qui est justifiée, au lieu du test du sang. Il y a également des références dans la B.O., dans la mise en scène et dans les décors. Certains twists sont identiques, comme quand les gars sont enfermés dans la cabane et quand on vient les chercher, forcément, ils ne sont plus là, sauf qu’ils ne sont pas partis se construire une navette – c’est déjà ça.

Malgré tout, The Thing version 2011 est tout de même bien foutu. Il faut dire que l’histoire de base est simple, mais diablement efficace. Le début n’est pas forcément captivant, car on sait ce qui nous attend. Une fois que la parano s’installe et que les lance-flammes sont dégainés, ça fonctionne assez bien. C’est par contre un peu trop porté sur l’action et pas assez sur le développement des personnages.

En tout cas, il est indéniable que si le concept de préquelle avait été embrassé pleinement, ça aurait certainement pu aller bien plus loin, mais le film fait ce qu’il doit faire et sans trop se planter. J’ai donc pris du plaisir à le voir, et peut-être que je lui redonnerais un peu de temps pour un second visionnage. Pourquoi ne pas faire une soirée avec les deux ? Ça pourrait donner une plus-value. On ne sait jamais, ils pourraient former un tout cohérent.

Réalisateur : Matthijs van Heijningen Jr. ; Scénariste : Eric Heisserer.
Casting : Mary Elizabeth Winstead, Joel Edgerton, Ulrich Thomsen, Adewale Akinnuoye-Agbaje, Eric Christian Olsen, Trond Espen Seim, Kristofer Hivju, Stig Henrik Hoff, Jørgen Langhelle, Paul Braunstein, Kim Bubbs, Jonathan Lloyd Walker, Jo Adrian Haavind, Jan Gunnar Røise, Carsten Bjørnlund, Ole Martin Aune Nilsen, Michael Brown.