The Twilight Saga: Breaking Dawn: Part 1 (Révélation – 2011)

mercredi 08 février 2012 à 10:37

La sage Twilight se poursuit avec le quatrième et avant dernier film. Le dernier livre de Stephenie Meyer étant long (mais vraiment long, dans le sens où je me suis demandée quand j’allais arriver au bout), les producteurs ont vu là l’opportunité de traire encore plus la vache en divisant le roman en deux films. Ceux qui l’ont lu pourront aisément deviner où ce premier long-métrage se termine.

En attendant, je ne suis pas une grande amatrice de ces films en deux parties, mais à force que le procédé soit utilisé, je finis par m’y faire et dans le cas présent, cela ne m’a pas trop gênée.

Comme toujours, aucune véritable réintroduction dans l’univers n’est faite et il est temps pour Bella et Edward de se marier. Si Kristen Stewart avait pu avoir l’air moins heureuse le jour J, je ne sais pas trop si elle aurait pu. Au moins, elle est beaucoup plus enthousiaste au cours de la lune de miel.

Le début du film repose donc énormément sur la romance et certains dialogues sont d’une niaiserie sentimentale à toute épreuve. Il a beau être un vampire, Edward est un amoureux transi désespérant. Et si Robert Pattinson est encore pas moment peu inspiré, il faut quand même noter que nos deux têtes d’affiche sont meilleures à force que les films passent. Bon, il n’en reste plus qu’un maintenant, mais cela rend le visionnage plus agréable.

Pour cette première partie, pas réellement d’ennemis concrets pour la famille Cullen et Bella, c’est la grossesse de cette dernière qui va entrainer un conflit entre vampires et loups-garous. Là aussi, Taylor Lautner réussit à ne pas être insupportable. Bien sûr, il l’est par moment, mais Jacob l’était aussi dans le roman alors c’est plus facile à digérer. Les gros loups ont le droit à pas mal de temps, et il est évident que le réalisateur Bill Condon a pris un certain plaisir à cela. Les courses dans la forêt et les combats sont en général bien faits.

Cette première partie est avant tout un mariage, puis une grossesse peu réjouissante qui fait virer Kristen Stewart en véritable squelette. Il n’y a d’une certaine façon pas de quoi s’émerveiller. De l’autre, avec des enjeux qui restent limités aux deux clans, l’histoire se révèle plus personnelle et mieux géré. Les Volturii ont une scène finale pour poser les enjeux de la suite, mais en attendant, celui-ci a été exempt de tout gros conflit que les précédents films ont parfois eu du mal à crédibiliser et légitimer. Personnellement, je mets en partie la faute sur les romans, Meyer est nullissime dès qu’il est question d’action. En tout cas, la grossesse (et la naissance surtout) aura permis de faire un peu oublier le début qui se noyait un peu trop dans des moments fleurs bleues parfois très exagérées.

Au final, The Twilight Saga: Breaking Dawn: Part 1 se révèle cinématographiquement parlant convenablement emballé, si on laisse de côté un bande son particulièrement encombrante. Si certaines décisions narratives sont discutables, le résultat se laisse suivre.

Réalisateur : Bill Condon ; scénariste : Melissa Rosenberg.
Casting : Kristen Stewart, Robert Pattinson, Taylor Lautner, Peter Facinelli, Elizabeth Reaser, Ashley Greene, Kellan Lutz, Nikki Reed, Jackson Rathbone, Billy Burke, Sarah Clarke, Julia Jones, Booboo Stewart, MyAnna Buring, Maggie Grace, Casey LaBow, Michael Sheen, Jamie Campbell Bower, Christopher Heyerdahl, Chaske Spencer, Christian Camargo, Mía Maestro, Mackenzie Foy.