Thor (2011)

samedi 27 août 2011 à 17:56

Je ne suis pas très familier avec le comic book Thor. C’est totalement volontaire, car c’est un personnage avec lequel je n’ai jamais réellement connecté. Cela vient peut-être d’une mauvaise impression due à un contexte manquant dans les histoires dans lesquelles je l’ai côtoyé, allez savoir. Cela dit, le trailer de ce film m’avait bien accroché et je peux dire à présent que le film a délivré à peu près ce qu’il promettait.

On suit donc Thor qui, après avoir défié son père, Odin, se retrouve exilé sur Terre. Pendant ce temps, Asgard est sur le point d’entrer en guerre. La conjoncture est idéale pour permettre à Loki, le frère de Thor, de prendre le pouvoir.

Le Dieu du Tonnerre se retrouve donc au Nouveau-Mexique et rencontrera Jane Foster (Natalie Portman) et ses amis qui vont lui venir en aide, tandis que le S.H.I.E.L.D. s’installe dans le coin pour tenter de gérer une situation qu’ils ne peuvent pas réellement comprendre.

L’histoire est assez bien agencée, délivrant avec un timing impeccable tous les éléments nécessaires au bon déroulement de l’intrigue. Le souci est que celle-ci doit contenir trop de choses et il ne reste pratiquement rien pour les personnages. Je pense que toute la partie avec le S.H.I.E.L.D. aurait facilement pu être sacrifiée, mais je suppose qu’il était nécessaire de préparer The Avengers. C’est dommage, car, que ce soit Jane Foster et ses amis ou les frères d’armes de Thor, on ne fera qu’égratigner la surface. Nous devons nous contenter de stéréotypes sans profondeurs pour saisir les évolutions et autres fondements des diverses relations. Cela est quelque peu frustrant par moment, surtout que ça donne à certains passages un côté un peu ridicule. L’ironie dans tout ça est que le personnage d’Heimdall, joué par Idris Elba, finit par apparaitre juste plus complexe que les autres alors qu’il ne fait pas grand-chose. Il est juste à un point charnier de l’histoire qui lui offre l’éclairage suffisant.

Au final, tout repose réellement sur Thor et Loki. Heureusement, les deux acteurs sont excellents, en particulier Chris Hemsworth qui possède un charisme qui est aussi impeccable que son timing comique. Ajoutons à cela son physique adéquat, et il s’impose comme étant le Thor qu’il fallait. Tom Hiddleston, de son côté, parvient à manier avec doigté le personnage le plus complexe du film, ajoutant à ce dernier plus de subtilité par moment.

Thor est donc un gros film d’action qui s’en sort bien, mais qui aurait facilement pu accomplir bien plus que ça. J’ai l’impression que dans cette ère post-Iron Man, il y a une volonté claire d’unifier la tonalité de la franchise, tout particulièrement avec tout ce qui est lié à The Avengers. C’est là que se trouve le gros point faible de Thor, car s’il avait pu être libéré de ce bagage inutile, il aurait facilement pu surpasser le simple blockbuster très sympathique qu’il est.

Réalisateur : Kenneth Branagh ; Scénaristes : Mark Protosevich, Ashley Miller, Zak Stentz.
Casting : Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston, Anthony Hopkins, Stellan Skarsgard, Kat Dennings, Clark Gregg, Idris Elba, Colm Feore, Ray Stevenson, Tadanobu Asano, Josh Dallas, Jaimie Alexander, Rene Russo, Jeremy Renner, Stan Lee, Samuel L. Jackson.