Tim Burton’s Frankenweenie (2012)

mercredi 26 décembre 2012 à 10:12

Tim Burton's Frankenweenie (2012)

Version longue et animée du court métrage du même nom datant de 1984, Frankenweenie est plus ou moins en apparence un retour aux sources pour Tim Burton. Tout d’abord, il a débuté dans l’animation chez Disney ; ensuite, il a grandi avec les classiques du cinéma d’horreur qui ont influencé une bonne partie de sa carrière.

Frankenweenie nous raconte ainsi l’histoire du jeune Victor Frankenstein, un adolescent solitaire et scientifique amateur, qui va utiliser l’électricité pour ramener son meilleur ami, son chien Sparky, à la vie. La petite ville de New Holland aura du mal à s’en remettre.

Tim Burton's Frankenweenie (2012)

Tim Burton's Frankenweenie (2012)

Victor est plus ou moins le petit Tim Burton quand il vivait dans une banlieue calme à rêver de films d’horreur avant de leur donner le jour avec une caméra. Bien entendu, il s’agit ici en premier lieu d’un hommage au film Frankenstein. Cela dit, le réalisateur profite du passage en long métrage de son ancien court pour également introduire des éléments venants d’autres classiques du genre. D’ailleurs, il ira même encore plus loin en se rejouant la fin de Sleepy Hollow.

Néanmoins, Frankenweenie ne peut aucunement être réduit à un simple alignement de références à destination des amateurs du cinéma d’horreur en Noir & Blanc. Il s’agit avant tout d’une production familiale avec une conclusion digne des studios Disney. Dans un sens, Burton parvient à satisfaire tout le monde. C’est probablement le problème, car il n’est pas difficile d’imaginer qu’il aurait préféré une autre fin, du moins, à une autre époque. Malgré tout, il offre une jolie petite aventure qui prend réellement corps dans sa seconde moitié, et cela culminera efficacement dans la dernière partie du récit.

Tim Burton's Frankenweenie (2012)

Dans un sens, Frankenweenie est légèrement trop conventionnel et, surtout, pas assez risqué pour dire que Burton revient à ses débuts. Cela n’enlève rien au fait qu’il s’agit d’un film d’animation qui réussit à imposer son style avec énergie et qui est loin d’être dépourvu de substance. Le réalisateur rend en plus un hommage respectueux et inspiré au cinéma qui a bercé son enfance. Il faut alors peut-être avant tout y voir de la nostalgie plus qu’autre chose. Quoi qu’il en soit, à défaut d’être aussi originale qu’on aurait pu l’espérer Frankenweenie parvient à sortir légèrement du lot et à rappeler à quel point Tim Burton aime le cinéma.

Tim Burton's Frankenweenie (2012)

Next : Big Fish

Réalisateur : Tim Burton ; Scénaristes : John August.
Casting : Charlie Tahan, Frank Welker, Winona Ryder, Catherine O’Hara, Martin Short, Martin Landau, Robert Capron, Atticus Shaffer.