Up in the Air (2009)

lundi 04 janvier 2010 à 23:34

Résumé : Ryan Bingham est un spécialiste du licenciement à qui les entreprises font appel pour ne pas avoir à se salir les mains. Dans sa vie privée, celui-ci fuit tout engagement jusqu’à ce que sa rencontre avec deux femmes ne le ramène sur terre.

George Clooney prend l’avion dans la dernière réalisation de Jason Reitman, Up in the Air. Voilà des arguments de ventes de taille (pour moi) qui ont de quoi pousser dans les salles. Malheureusement, le film ne va pas remplir toutes les attentes que la presse a mises sur ses petites épaules.

Thank You For Smoking est un de mes films préférés, et autant le dire, ce n’est pas Up In The Air qui va le faire descendre de son trône. Reitman avait ensuite enchainé sur Juno, qui a fait sa notoriété, et qui reste un long-métrage réussi, mais qui n’a pas la force de caractère du premier.

Nous voilà avec le troisième, qui, dans sa première partie, va donc posséder tous les ingrédients pour en faire un excellent film. George Clooney est Ryan, spécialiste du renvoi, et dont la vie se passe dans les airs. Il est heureux, sans véritable attache, jusqu’au jour où Natalie vend à son patron – Jason Bateman – un concept foireux : virer les gens par vidéo conférence. On se range donc aisément du côté de Ryan qui, malgré un détachement complet sur le plan émotionnel pour survivre dans sa branche, veut quand même conserver un minimum de dignité, qui ne se trouve pas dans la méthode de Natalie. La demoiselle est jeune, à une image très préconçue de l’existence, et va se retrouver confronter à celle de Ryan quand il va lui faire un petit tour, histoire d’illustrer son point de vue.

Quand Ryan ne vire pas quelques visages familiers – Zach Galifianakis ou J. K. Simmons -, il se lie aussi avec Alex, au style de vie similaire au sien. Les deux femmes vont donc entrainer des changements dans l’existence de notre homme, et c’est là que le bât blesse plus ou moins. Car si le début est entrainant, catchy et intelligent, on atterrit en seconde partie pour tomber dans des facilités et des clichés qui font que le film en devient soudainement consensuel. Ce qui faisait la force des débuts s’évanouit pour laisser place  à une certaine banalité. Plus subtilement – et moyennement perceptible -, nous aurons le droit à quelques soubresauts dans la dernière ligne droite, mais ce n’est pas suffisant pour ranimer le sentiment des débuts.

Up in the Air se révèle alors plus banal que ne le laissait présager son excellent démarrage. Dans tout cela, le casting est impeccable, George Clooney au sommet de sa forme, soutenu par la charismatique Vera Farmiga et la débrouillarde Anna Kendrick. Le jeu mérite à lui seul qu’on se penche sur l’œuvre. Dommage que l’histoire ne tienne pas sur la durée.

Réalisateur : Jason Reitman; Scénaristes : Sheldon Turner et Jason Reitman, d’après le roman de Walter Kirn.
Casting : George Clooney, Vera Farmiga, Anna Kendrick, Jason Bateman, Amy Morton, Melanie Lynskey, J. K. Simmons, Sam Elliott, Danny McBride, Zach Galifianakis.