Wild Target (Petits meurtres à l’Anglaise – 2010)

mardi 14 septembre 2010 à 22:57

Résumé : Victor Maynard , un assassin vieux et solitaire, vit pour satisfaire sa formidable mère Louisa. Sa routine professionnelle est interrompue quand il se trouve attiré par l’une de ses prochaines victimes, Rose. Il épargne sa vie et obtient inopinément un jeune apprenti dans le processus, Tony.

Wild Target est le remake du film français, Cible émouvante. D’ailleurs, le personnage principal porte le même nom, à une lettre près (chez nous, c’est Meynard, et non Maynard).

Enfin, passons sur l’historique, Wild Target est une comédie qui cherche avec son ton légèrement décalé à s’affirmer. Le résultat est plutôt mitigé dans le registre, car on surfe au final sur la pente de l’exubérance qui est en fait très conventionnelle.

Pour le coup, c’est le casting qui maintient le bateau à flot. Non pas que le film soit mauvais, il fait passer une soirée plutôt sympathique, mais il a plutôt une ambiance légère plus qu’il n’est parvenu à me faire rire.

Le problème, c’est que le début est assez entrainant, puis l’histoire relationnelle entre Victor et Rose finit par un peu trop prendre le dessus. Rupert Everett n’est alors jamais développé, et Martin Freeman souffre du même phénomène, alors qu’il y avait matière à faire pour les deux personnages.

Dans l’ensemble Rupert Grint en Tony est pas mal du tout, si ce n’est que lui aussi souffrira d’une absence de développement. En fait, c’est un peu le défaut majeur, il n’y a pas grand-chose d’étoffé.

Bref, c’est sans prise de tête, mais c’est un peu trop oubliable.

Réalisateur : Jonathan Lynn; scénariste : Lucinda Coxon
Casting : Bill Nighy, Emily Blunt, Rupert Grint, Rupert Everett, Eileen Atkins, Martin Freeman, Gregor Fisher, Graham Seed & Stephanie Lammond