Young Guns (1988)

jeudi 03 février 2011 à 23:00

Il y a de ça très longtemps, j’ai vu Young Guns 2 et je n’en garde pas beaucoup de souvenirs. En tout cas, je n’avais pas vu le premier, alors je me suis dit que j’allais commencer par ça avant d’essayer de raviver les souvenirs du second opus. D’ailleurs, je ne suis plus aussi sûr de vouloir le faire désormais, mais commençons par un petit tour du côté du synopsis, car on ne peut pas dire que Young Guns soit une institution, il a besoin d’un peu de présentation.

Tout commence par John Tunstall, un entrepreneur venu de Londres qui s’installe pour monter son business, tranquillement, sans rien demander à personne. Mais voilà, Lawrence Murphy était là avant, il a corrompu tout le monde et compte se débarrasser de lui, ce qu’il fait avec une balle. Le truc, c’est que Tunstall s’était entouré d’une bande de jeunes hors-la-loi qu’il avait aidé à réinsérer, si je puis dire, et qui ne compte pas laisser la mort de leur bienfaiteur impunie. Ils deviennent députés de la loi et commencent à pourchasser les responsables pour les mener devant la justice. Cela se retourne rapidement contre eux et ils deviennent les cibles.

C’est donc un western avec une basique histoire de vengeance. Emilio Estevez joue Billy The Kid, et il est accompagné par Kiefer Sutherland, Lou Diamond Philips, Charlie Sheen, Dermot Mulroney, et Casey Siemaszko. Un casting qui, à l’époque, était prometteur.

En tout cas, il faut le dire, ça ne sera pas le film de leurs carrières. Loin de là, car les prestations délivrées ici sont convenables, mais sans plus. On ne peut pas trop blâmer le casting, car les rôles ne sont vraiment pas développés. Certes, il y a plusieurs personnages qui ont des petites storylines pour tenter de justifier leurs motivations, mais c’est vraiment très superficiel et l’histoire est juste trop clichée et mal mise en place pour fournir un environnement satisfaisant pour la construction du reste.

Globalement, ce n’est pas un western de qualité, mais tout n’est pas à jeter pour autant, car le divertissement est suffisamment convenable pour se laisser regarder jusqu’au bout. Je pense que le fait d’apprécier les acteurs est le facteur déterminant de toute façon, sans ça, pas la peine de s’arrêter sur le film, à moins que l’on aime entendre des soundtracks qui font saigner les oreilles, car franchement, le synthé des ‘80s sur un western, quelle horreur.

Young Guns a un côté presque kitsch aujourd’hui et risque de finir définitivement dans l’oubli, car il faut avoir un peu de nostalgie pour apprécier son côté série B légèrement dépassée.

Réalisateur : Christopher Cain ; Scénariste : John Fusco.
Casting : Emilio Estevez, Kiefer Sutherland, Lou Diamond Phillips, Charlie Sheen, Dermot Mulroney, Casey Siemaszko, Jack Palance, Terence Stamp, Terry O’Quinn, Sharon Thomas, Geoffrey Blake, Geoffrey Blake.